45 avenue Jean Moulin, 75014 Paris


Tél : 01 40 44 58 85

Les marchés ont-ils raison d'avoir peur de l'inflation ?

Posté le : 20/02/2018

(Les Echos) (…) Sur les marchés, on perçoit un changement de pied. Il est visible dans les produits financiers qui mesurent les anticipations d'inflation à 5 ans : le taux atteint 2,44 % aux Etats-Unis, contre 2,25 % en début d'année. Dans la zone euro, il est remonté à 1,75 %, proche de son plus haut depuis un an. Mais celles-ci restent loin des niveaux de 2014. Et depuis le début de l'année, le taux n'a pris que 10 points de base aux Etats-Unis et trois en Europe. Pas vraiment de quoi justifier l'emballement des marchés. Par ailleurs, constate Legg Mason, la « différence entre les anticipations d'inflation et le chiffre actuel d'inflation sous-jacente, qui n'inclut pas les prix volatils de l'énergie et de l'alimentaire, est au plus haut depuis 2014 ». Autrement dit, les craintes de dérapage inflationniste paraissent assez exagérées. (…) Alors pourquoi cette montée de l'inquiétude sur les marchés ? En fait, ils semblent surtout craindre une erreur de politique monétaire. Les investisseurs tablaient sur trois hausses de taux de la Fed cette année. Ils se demandent désormais s'il n'en faudra pas quatre. (…) Un changement brutal qui explique la forte remontée des taux courts aux Etats-Unis (le taux à deux ans est passé de 1,26 % en septembre à 2,07 %) et le  mouvement de correction qui a suivi sur des marchés actions très bien valorisés.