La dette souveraine européenne en bonne forme
10/04/2018

Thumbnail [16x6]
(Les Echos) C'est un paradoxe. L'Italie n'a toujours pas de gouvernement alors que les élections ont eu lieu il y a plus d'un mois, les discussions entre partis semblent patiner, et pourtant... son taux à 10 ans est au plus bas depuis le début de l'année. Un exemple particulièrement marquant de l'incroyable résistance des taux européens, y compris pour les pays du Sud du continent. Portugal, Espagne ou Italie ont même profité du récent mouvement de fuite vers la qualité qui a poussé les investisseurs vers les actifs sûrs lors des passes d'armes entre Washington et Pékin sur le commerce mondial. Un mouvement qui s'explique par l'amélioration des fondamentaux économiques des pays d'Europe du Sud. Les efforts de l'Espagne ont été récemment salués par un relèvement de sa note à A- par S & P Global Ratings. Le Portugal espère voir également son rating relevé à moyen terme, couronnant le redressement du pays. L'Italie, même si elle reste à la traîne, poursuit la réduction de son déficit. (…)  « Alors qu'on avait pu voir des entreprises se financer moins cher que des pays périphériques, ce n'est désormais presque plus le cas », explique Nicolas Forest chez Candriam.

 

Autres articles

La fiscalité française est-elle devenue trop complexe ?

En France, la baisse d'un impôt implique toujours l'augmentation d'un autre en parallèle. C'est ce que rencontre actuellement le gouvernement sur la fiscalité de certains retraités. En effet, ces derniers ont dû payer des taxes d'habitation alors qu'ils en étaient exonérés auparavant. Selon Jean-Marc Daniel, l'incapacité du gouvernement à baisser la dépense publique est de nouveau manifeste

Le gouvernement rate son objectif de déficit public pour 2016

Il atteint 3,4% du Produit intérieur brut au lieu des 3,3% promis par le gouvernement.

La victoire de Macron a rendu la dette française plus attractive

Inquiets dans les mois qui ont précédé l'élection, les investisseurs étrangers semblent rassurés par la victoire d'Emmanuel Macron