Le gouvernement va supprimer les commissaires aux comptes dans les PME
17/04/2018

Thumbnail [16x6]
(Les Echos) Selon nos informations, le gouvernement a décidé de supprimer l'obligation imposée aux petites et moyennes entreprises de certifier leurs comptes. Concrètement, les ministres de l'Economie et de la Justice vont relever les seuils déclenchant l'obligation de nommer un commissaire au compte au niveau du seuil européen, dans le but de s'aligner sur la réglementation de l'Union.  La réforme européenne de l'audit en 2016 a fixé à 8 millions d'euros de chiffre d'affaires le seuil d'audit légal obligatoire ; il est, aujourd'hui, de 3,1 millions d'euros en France. Pour les entreprises concernées, cela représenterait une économie moyenne de 5.500 euros par an, selon les travaux de l'Inspection générale des Finances (IGF). Une économie loin d'être négligeable pour les plus petites structures.

Autres articles

Comment le gouvernement compterait économiser 10 milliards d’euro

Le gouvernement aurait décidé d'opérer un revirement en matière budgétaire, selon Le Figaro.

Baisse des cotisations sociales : pas tout le 1er janvier 2018 !

Le Gouvernement a annoncé le 23 août qu’il maintient son projet de transfert sur la CSG des cotisations sociales qu’il a promis de supprimer en 2018

Pourquoi Apple peut déstabiliser le marché obligataire

Le fabricant de l’iPhone détient un portefeuille d’obligations d’entreprises de 148 milliards de dollars.