Union bancaire ? Ja ! dit Merkel mais Nein à la solidarité des dépôts !
24/04/2018

Thumbnail [16x6]
(La Tribune) (...) Emmanuel Macron souhaite la finalisation dès que possible de l'Union bancaire, un projet de gestion commune des faillites des banques, afin de tirer les enseignements de la crise de la dette en zone euro. Mais lors d'une rencontre à Berlin ce jeudi, la chancelière allemande a répété que son pays était contre l'un des piliers de ce projet, la création d'un fonds européen de garantie bancaire des dépôts des particuliers. "Je suis très optimiste sur le parachèvement de l'Unionbancaire, l'union des capitaux ne devrait pas poser de problème non plus, et du côté allemand - dans un avenir peut-être pas immédiat - nous sommes également disposés à travailler à un système de garantie des dépôts. Mais nous voulons que la responsabilité et les risques soient bien tenus ensemble", a-t-elle déclaré. (…) L'un des experts du dossier au sein de son parti, la CDU, Eckhardt Rehberg, a prévenu cette semaine qu'"il ne faut pas que l'épargnant allemand se retrouve garant des banques grecques et italiennes". L'Allemagne demande que la situation des banques les plus fragilisées par un stock de créances douteuses soient assainies au préalable avant d'envisager toute garantie européenne commune sur les dépôts.

 

La suite sur latribune.fr

Autres articles

Macron et Merkel amorcent projets rapides et réformes profondes

Emmanuel Macron et Angela Merkel sont convenus lundi de travailler immédiatement sur des projets communs

Faut-il s’inquiéter de la « flat tax » d’Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron précise dans son programme qu’il souhaite créer un « prélèvement unique sur les revenus du capital, de l’ordre de 30 % » afin d’en finir avec ...

La régulation européenne bouscule les banques privées

Dès le mois de janvier prochain, la régulation européenne MIF 2 va entrer en vigueur et du même coup bousculer le modèle économique des banques privées