Epargne : les Français restent réfractaires à la prise de risques
02/05/2018

Thumbnail [16x6]
(Les Echos) Selon un sondage réalisé par l'institut Odoxa pour « Les Echos » et le courtier en ligne LinXea, ils privilégient avant tout - pour 55 % d'entre eux - la sécurité. Dans cette enquête menée en avril auprès d'un échantillon représentatif de 1.017 personnes, ils ne sont que 15 % à faire de la performance l'aspect le plus important. Signe de cette aversion profonde au risque, 70 % des sondés voient les placements « dynamiques » comme « un risque de perdre ses économies ». (…) Les trois-quarts des Français n'ont jamais entendu parler de  l'eurocroissance, ce produit lancé en 2014 et dont Bercy veut favoriser l'essor via une prochaine réforme . Ce qui n'a rien d'étonnant, étant donné le caractère encore confidentiel de ce produit conçu comme une voie médiane entre les fonds euros et les UC, mais qui n'a pas rencontré le succès escompté.

 

Autres articles

Phishing : la banque doit prouver la négligence

La Cour de Cassation indique : "il appartient à l'utilisateur de services de paiement de prendre toute mesure raisonnable pour préserver la sécurité de ses dispositifs de sécurité personnalisés...

"On arrive à un moment où des éléments de reprise se confirment"

D'après le sondage Elabe pour BFMTV, près d'un Français sur deux croit à une reprise économique. Selon Nicolas Doze, les principaux éléments de reprise qui commencent à se mettre en place ne sont pas du fait du gouvernement

Les sociétés du CAC 40 ont distribué 56 milliards d'euros à leurs actionnaires en 2016

Ce montant frôle le niveau enregistré avant la crise financière de 2008, selon Les Échos qui citent la lettre financière Vernimmen.net