La Banque de France table sur une croissance à 0,3 % au second trimestre
15/05/2018

Thumbnail [16x6]
(La Tribune) La croissance de l'économie française devrait se stabiliser à 0,3% au deuxième trimestre, prévoit la Banque de France dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour avril. (…) Selon les chefs d'entreprise interrogés par la Banque de France, la production industrielle a en effet "un peu" accéléré en avril, à la faveur d'une dynamique bien orientée dans les secteurs de la chimie, de l'aéronautique et des équipements électriques. Mais d'après les chefs d'entreprise interrogés, l'activité devrait se stabiliser en mai. L'activité des services, dans laquelle les effectifs ont continué d'augmenter "assez rapidement", a quant à elle progressé "à nouveau vivement", notamment dans le conseil, l'ingénierie et la publicité. Mais les entrepreneurs s'attendent à une croissance moins soutenue en mai. (…) Sur l'ensemble de 2018, l'institution monétaire table pour l'heure sur une hausse du PIB de 1,9 %, en raison des bons résultats enregistrés l'an dernier (2 % de croissance), qui se répercutent mécaniquement sur ceux de l'année en cours.

 

Autres articles

La Banque de France mise sur une croissance de 0,5 % au 2e trimestre

La croissance de l’économie française devrait accélérer au deuxième trimestre, selon une première estimation, publiée mardi 9 mai

BCE: Draghi appelle à être "patient"

Le président de la Banque centrale européenne a estimé que l'inflation n'avait pas atteint un niveau suffisamment élevé

APL dégressive en fonction du patrimoine

L'Etat s'est donné pour mission d'enrayer la hausse constante des APL, sa première dépense sur le logement. Pour cela, le projet de budget, qui était examiné en première lecture, prévoit de raboter 225 millions d'euros sur ces aides sur un montant total de 15,5 milliards.