Retraite : rien n'est réglé financièrement
15/06/2018

Thumbnail [16x6]

(Le Figaro) Au moment où le gouvernement engage une réforme systémique en profondeur du système de retraite et vient de lancer une consultation populaire auprès des Français, le cinquième rapport annuel du Conseil d'orientation des retraites (COR), qui sera présenté jeudi et dont Le Figaro a pu se procurer une version, montre qu'il y a toujours nécessité à agir. (…) À court terme, le solde financier du système va à nouveau se dégrader dans l'ensemble des scénarios (croissance, démographie, chômage, productivité…) envisagés par le COR: le besoin de financement s'établira à 0,2 % du PIB en 2022, soit 4,5 milliards d'euros. Le déficit va ensuite continuer à se creuser pour atteindre entre 0,4 % voire 0,9 % du PIB en 2029, selon que la croissance reste en moyenne de 1,8 % par an sur l'ensemble de la période ou redescende à 1 %. (…)  Selon les différents scénarios, le système de retraite reviendra à l'équilibre au mieux en 2036 (si la croissance se maintient sur toute la période à 1,8 %) ou en 2040 (à 1,5 %). Au pire, il restera en déficit… jusqu'en 2070 avec une croissance stagnant aux alentours de 1 %. On est loin du satisfecit ambiant au sein de la majorité…

 

La suite sur lefigaro.fr

Autres articles

Faut-il compter sur l’épargne salariale pour financer sa retraite ?

La peur de ne plus pouvoir compter sur un système de retraite par répartition tel qu'on le connait actuellement...

Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Au 1er janvier 2019, le nouveau régime de retraite complémentaire, fruit de la fusion de l'Agirc et de l'Arcco, sera doté d'un système de pilotage quasi-automatique qui lui donnera la possibilité de moduler le niveau des pensions en cas de déficit financier.

Avec les réformes, la "génération 1980" va perdre deux années de retraite

Les différentes réformes des retraites menées entre 2010 et 2014 vont conduire à une diminution de deux ans de la durée passée à la retraite