45 avenue Jean Moulin, 75014 Paris


Tél : 01 40 44 58 85

Les gestionnaires d'actifs doivent composer avec un environnement moins porteur

Posté le : 04/09/2018

(Les Echos) (…) En mai et en juin, les sorties mensuelles de capitaux des fonds (OPCVM et fonds d'investissement alternatifs) sont même devenues supérieures aux souscriptions, indiquent les chiffres de l'association européenne de la gestion d'actifs, l'Efama. En dépit de ces sorties nettes mensuelles de 2 puis de 22 milliards d'euros, la collecte nette du premier semestre reste positive, à 233 milliards d'euros.
 

 

 

 


Défiance durable ou trou d'air ?

 
Les premières données pour le mois de juillet plaident plutôt pour la deuxième option, mais parmi les sociétés de gestion, la prudence reste de mise. « Rassurés par le rebond des bourses et la stabilité du marché obligataire, les investisseurs sont revenus vers les fonds européens en juillet », assurent les analystes de Morningstar dans une note publiée fin août. Après des mois de mai et juin désastreux, les fonds obligataires ont connu un véritable retour en grâce. Et parmi les fonds actions, les véhicules spécialisés sur les Etats-Unis, les valeurs technologiques et les valeurs de croissance ont particulièrement la cote. A l'inverse, des fonds centrés sur les actions britanniques, les actions décotées (style « value ») et les valeurs de revenu (« income »), sont les plus délaissés par les investisseurs.