45 avenue Jean Moulin, 75014 Paris


Tél : 01 40 44 58 85

La France domine les marchés boursiers européens

Posté le : 04/09/2018

(Les Echos) (…) La Bourse de Paris a en effet vécu un  bien meilleur été que les autres grands marchés européens. Depuis le 30 juin, l'indice CAC 40 a progressé de 2,95 % quand le STOXX Europe 600 a gagné seulement 1,29 %. Et sur un an, les fleurons de la Bourse française surperforment aussi nettement les actions européennes (+8,38 % contre +3,72 % pour le STOXX Europe 600 et +0,83 % pour l'Euro STOXX 50). Si la Bourse parisienne reste  largement distancée par Wall Street, elle est aussi la seule des grandes places boursières européennes à afficher une progression depuis le début de l'année : +3,08 %, quand le DAX allemand perd 3,2 %, le Footsie anglais 2,2 % ou le Mib italien près de 6 %. Rien de surprenant selon Roland Kaloyan, à la Société Générale CIB. « Le CAC 40 a été tiré par certains secteurs comme le luxe et l'aéronautique-défense. Ils ont un poids beaucoup plus important que dans aucun autre indice en Europe. » Pour Alain Pitous, chez Talence Gestion, « c'est le point clef. On a la chance d'avoir les KOHL (Kering, L'Oréal, Hermès et LVMH) qui, à notre échelle, sont un peu les 5 Gafam des Etats-Unis). Elles font de la croissance, des bénéfices et n'ont pas déçu depuis des années. Elles pèsent aussi 24 % de l'indice ». De quoi servir de moteur à l'indice parisien. Mais la composition de l'indice n'explique pas tout. La France a changé d'image, constate Alain Pitous. « Vu du Japon ou des Etats-Unis, il y a cinq ans, la France pouvait être comparée à l'Italie. Aujourd'hui, on a basculé. Alors que l'Italie se rapproche de la Grèce, la France s'éloigne du Sud. Cela peut jouer en termes de flux. Il y a pour partie un effet Macron. L'environnement est un peu plus favorable aux business. »